Roches vertes ou Ophytes

RvrtTrias
Roches vertes du Trias

Les roches vertes ou Ophytes correspondent généralement à des épanchements sous-marins de lave basique, interstratifiée dans des roches pyroclastiques qui sont eux-mêmes interstratifiées dans les roches du Trias.

Ces roches volcaniques qui sont communément désignées sous le terme d’ophites, correspondent généralement à des corps isolés dans un complexe triasique formé par des argiles bariolées, du gypse, des cargneules, des dolomies et fréquemment des lambeaux de calcaires dolomitiques.

Macroscopiquement ces roches, de couleur gris verdâtre passant vers les bords à du vert, montrent à la cassure, dans les zones à texture grenue, des cristaux clairs de plagioclases (0. à 3 mm) et des pyroxènes et des veines de calcite et d’oligiste, dans le reste de la roche.

Sur le plan minéralogique, les roches vertes sont caractérisées par une association d’Albite (altérée en Séricite, Calcite, Epidote et Zoizite) et d’Augite (avec des minéraux d’altération de Chlorite et d’Uralite).

Sur les bords de ces coulées volcaniques, apparaît un verre volcanique complètement chloritisé. Ces roches peuvent être ainsi classées comme diabases spilitiques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s